Accueil / Gilets-Vestes / Tutoriel Gilet Contiguous : Little Star

Tutoriel Gilet Contiguous : Little Star

Le tutoriel du gilet « Little Star » (taille 2 ans) utilisant la méthode contiguous en français
Photo temporaire puisqu’il manque la patte de boutonnage
(boutons commandés mais pas encore reçus)

Cette méthode permet de tricoter des vêtements de haut en bas (top-down), sans couture, avec un col plus enveloppant que le top-down raglan « classique ».  
Cette méthode a été crée par Susie Myers, SusieM on Ravelry (http://www.ravelry.com/people/SusieM).

This garment is worked seamlessly from the top-down using the contiguous sleeve method developed by Susie Myers, SusieM on Ravelry (http://www.ravelry.com/people/SusieM).

Cette mention en anglais en rouge est à mettre obligatoirement sur vos tutoriels/patrons de modèle.

Avant de poursuivre et de vous lancer dans la réalisation de ce gilet, je vous conseille de lire ce post.
J’ai fait ce gilet dans le but de tester la méthode contiguous donc il n’est pas parfait et j’ai rajouté entre parenthèses en violet les choses qu’il serait bien à mon avis de rajouter mais sans les avoir testé.
Ce tutoriel permet donc de tester la méthode contiguous en français pour en comprendre le principe.
Après l’avoir tricoté (ou même simplement lu les explications pour certaines tricoteuses un peu expérimentées), vous maitriserez donc le principe et pourrez réaliser plein de pulls et gilets de toutes tailles avec cette méthode. 

Si vous réalisez ce gilet ou suivez de tutoriel, merci d’ajouter dans les commentaires un lien (blog, ravelry…) de votre réalisation : ainsi ça permet à tous (et toutes) de voir ce que vous avez fait avec telle laine, en telle taille, ce que ça donne si vous avez fait des modifications etc 🙂

Matériel :

– 2,5 pelotes de laine DK (=double knitting, assez épaisse), 120m pour 50g.
Utilisé ici de la laine Eva des 3 Suisses 100% acrylique, coloris violet.
– une aiguille circulaire de la taille nécessaire pour votre laine et pour obtenir l’échantillon (ci-dessous).
Utilisé ici des aiguilles 5mm et 6mm pour rabattre souplement.
Le corps du gilet se tricote en aller-retour donc il est possible d’utiliser des aiguilles droites. Cependant, pour une question de confort, je conseille d’utiliser des aiguilles circulaires (ce que j’ai fait). Les manches sont tricotées en rond (donc il faut des aiguilles circulaires ou double
Sur la bande de la pelote, il est indiqué qu’elle se tricote en 3.5mm avec un échantillon jersey 19 mailles et 25 rangs = 10x10cm (attention, c’est l’échantillon indiqué sur la bande, pas tricoté par mes soins). L’acrylique « crissant » quand il est tricoté trop serré et parce que c’est de la laine assez épaisse, j’ai tricoté avec des aiguilles 5mm (donc en théorie en déjaugé, mais sans bande c’est la taille que j’aurai « instinctivement » choisie).
– des arrêtes maille ou d’autres aiguilles circulaires/câbles pour mettre les manches en attente.
– une aiguille à laine pour rentrer les fils.

Échantillon : 18m et 34 rangs = 10×10 cm aux aiguilles 5mm au point mousse
Point mousse en aller-retour = tous les rangs à l’endroit
Point mousse en rond/circulaire = un rang en mailles endroit, un rang en mailles envers

Taille réalisée : 2 ans (à priori, je n’ai pas d’enfant de cet âge sous la main pour essayer)
Dimensions :
– dos : 33cm ;
– chaque demi-devant : 11 cm ;
– hauteur du col au bas du gilet : 29cm ;
– hauteur du col à la séparation manches/corps (le « petit trou sous l’aisselle ») : 13 cm.
((Schéma à venir))

Abréviations :
– m = maille(s)
– rg/rgs = rang/rangs
– m end = maille endroit
– m env = maille envers
– aug barrée = augmentation barrée : tricoter une maille endroit sans la laisser tomber puis la tricoter une seconde fois à l’endroit en la prenant par derrière (comme une maille torse).
Vous pouvez utiliser d’autres sortes d’augmentations : jeté, intercalaire, médiane, … attention néanmoins à ce que ça ne resserre pas le tricot, que la « couture » (cf. étape n°1) reste souple. Sinon, il faudra rajouter quelques rangs d’augmentation.
Dans le tutoriel de Susie Myers (en anglais), le début de gilet est réalisé en jersey et sur les rangs envers : on fait alors une augmentation barrée mais en maille envers, et il est plus pratique de commencer à tricoter d’abord par le brin arrière puis par le brin avant.
– aug intercalaire = augmentation intercalaire à droite : de l’avant, relever le fil entre 2 m avec l’aiguille de gauche, tricoter cette maille torse (piquer dans le fil arrière) – tutoriel vidéo Drops.
– 2m ens à l’end = 2 mailles ensemble à l’endroit
–  ssk (ou ggt en français chez KnitSpirit avec tutoriel vidéo) : glisser 1 m. à l’end. puis glisser la m. suivante à l’end. Insérer l’aig. gauche dans le brin avant des m. glissées et les tric. à l’end. dans cette position (par le brin arrière).
– pm = placer un marqueur
Un marqueur est un bout de laine, un anneau etc utilisé pour indiquer un endroit où l’on va faire quelque chose (augmentation, diminution, rabattre des mailles etc). Le marqueur est généralement placé entre 2 mailles (parfois sur une maille avec des anneaux ouverts)
– sm = glisser le marqueur

Instructions

Le gilet est tricoté de haut en bas : du cou au bas du gilet.
Pour l’adapter pour une autre taille, il faut les mesures suivantes : dos du col (1/2 encolure), longueur d’épaule, profondeur d’emmanchure et tour de bras au niveau de l’emmanchure. Non utilisées dans ce modèle mais également utiles, par exemple, le tour de poitrine et de taille (pour ajuster si souhaité) et la longueur des bras et tour de poignet (pour manches longues)

Etape n°1 : du haut du cou aux épaules
= augmentations à l’extérieur des marqueurs tous les rangs

Monter 20m ou 11cm ou le nombre de mailles correspondant à la largeur du dos du col + 6m = monter 26m au total
((+ faire les m pour bande de boutonnage/boutonnière appelées ((mbb)) ci-dessous))
Pour monter les mailles, utiliser la technique des mailles tricotées ou celle du montage provisoire, qui permettent de relever ou de récupérer les mailles pour faire un col (roulé, châle, etc) par dessus le gilet.
((à essayer quelques rangs supplémentaires avant de faire des augmentations pour résoudre la cassure du 1er rang))

Rang 1 (endroit du travail) : ((mbb))1m end, pm, 2m end, pm, tricoter en m end jusqu’à 3m avant la fin du rg, pm, 2m end, pm, 1m end ((mbb)) – Total : 26m
Rang 2 (envers du travail) : ((mbb)) 1 aug barrée, sm, 2m end, sm, 1 aug barrée, tricoter en m end jusqu’à 1m avant le marqueur suivant, 1 aug barrée, 2m end, sm,1 aug barrée ((mbb)) – Total : 30m
Rang 3 : ((mbb)) 1m end, 1 aug barrée, sm, 2m end, sm, 1 aug barrée, tricoter en m end jusqu’à 1m avant le marqueur suivant, 1 aug barrée, 2m end, sm,1 aug barrée ((mbb)) Total : 34m

Continuer d’augmenter de cette manière pendant 18 rangs (=18 fois) ou jusqu’à ce que la « couture » (les 2m entre deux marqueurs) atteigne 8cm ou la longueur d’épaule (de l’encolure à la pointe d’épaule).
NB : c’est la « ligne » de la « couture » qu’il faut mesurer, pas les rangs du dos par exemple.

Remarque : le principe est donc d’augmenter tous les rangs (donc sur l’endroit ET sur l’envers) à l’extérieur des marqueurs. Il y a donc pendant cette étape toujours 2m entre les deux marqueurs de début et de fin de rang : ces 2m forment une « couture » qui va être au milieu de l’épaule. Il faut donc continuer d’augmenter de cette manière jusqu’à ce que la couture atteigne la longueur d’épaule.
Ainsi :
Rang 4 : ((mbb)) 3m end, 1 aug barrée, sm, 2m end, sm, 1 aug barrée, tricoter en m end jusqu’à 1m avant le marqueur suivant, 1 aug barrée, 2m end, sm,1 aug barrée, 3m end ((mbb)) Total : 38m
Rang 5 : ((mbb)) 4m end, 1 aug barrée, sm, 2m end, sm, 1 aug barrée, tricoter en m end jusqu’à 1m avant le marqueur suivant, 1 aug barrée, 2m end, sm,1 aug barrée, 4m end ((mbb)) Total : 42m
Et ainsi de suite jusqu’à :
Rang 18 (envers) : ((mbb)) 17m end, 1 aug barrée, sm, 2m end, sm, 1 aug barrée, tricoter en m end jusqu’à 1m avant le marqueur suivant, 1 aug barrée, 2m end, sm,1 aug barrée, 17m end ((mbb)) Total : 94m
((pour devant « couvrant » col V ou cache cœur, augmenter en début et fin de rang))

**********
Étape n°2 : formation de la tête de manche = déplacement des marqueurs et augmentations à l’intérieur des marqueurs sur tous les rangs sur QUELQUES rangs uniquement
(NB : tout en continuant le corps)
Déplacement des marqueurs : déplacer les marqueurs afin qu’il y ait 6m entre deux marqueurs = on va décaler les 1er et 3e marqueurs de 2m vers la droite, les 2nd et 4e marqueur de 2m vers la gauche.
A la fin du rang 18, les marqueurs sont ainsi placés : 18m, marqueur n°1, 2m, marqueur n°2, 54m, marqueur n°3, 2m, marqueur n°4, 18m => en déplaçant les marqueurs, on obtient : 16m, marqueur n°1, 6m, marqueur n°2, 50m, marqueur n°3, 6m, marqueur n°4, 16m.
Remarque : le principe est désormais d’augmenter tous les rangs (donc sur l’endroit ET sur l’envers) à l’intérieur des marqueurs. Il y a donc pendant cette étape toujours 16m (ou autre nombre) entre les deux marqueurs de début et de fin de rang.
Rang 19 (endroit) : ((mbb)) 16m end, sm, 1 aug barrée, 4m end, 1 aug barrée (8m), sm, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, sm, 1 aug barrée, 4m end, 1 aug barrée (8m), sm, 16m end ((mbb)) Total : 98m
Rang 20 (envers) : ((mbb)) 16m end, sm, 1 aug barrée, 6m end, 1 aug barrée (10m), sm, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, sm, 1 aug barrée, 4m end, 1 aug barrée (10m), sm, 16m end ((mbb)) Total : 102m

Augmenter de cette manière au total pendant 5 rangs (=5 fois) jusqu’au rang 23/16m entre les deux marqueurs ou jusque ce que la tête de manche (=la hauteur en rangs depuis le début de l’étape n°2) atteigne 1/6e (un sixième) de la profondeur d’emmanchure.

Ainsi :

Rang 21 : ((mbb)) 16m end, sm, 1 aug barrée, 10m end, 1 aug barrée (12m), sm, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, sm, 1 aug barrée, 10m end, 1 aug barrée (12m), sm, 16m end ((mbb)) Total : 106m
Rang 22 : ((mbb)) 16m end, sm, 1 aug barrée, 12m end, 1 aug barrée (14m), sm, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, sm, 1 aug barrée, 12m end, 1 aug barrée (14m), sm, 16m end ((mbb)) Total : 110m
Rang 23 (endroit) : ((mbb)) 16m end, sm, 1 aug barrée, 14m end, 1 aug barrée (16m), sm, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, sm, 1 aug barrée, 14m end, 1 aug barrée (16m), sm, 16m end ((mbb)) Total : 114m
**********
Étape n°3 : suite de la formation des manches 
= augmentations à l’intérieur des marqueurs sur les rangs endroit uniquement 
comme pour tous les top-down !
(NB : tout en continuant le corps)
Rangs 24 et pairs (envers) : tout en m end
Rang 25 et impairs (endroit) : ((mbb)) 16m end, sm, 1 aug barrée, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, 1 aug barrée, sm, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, sm, 1 aug barrée, tricoter en m end jusqu’au marqueur suivant, 1 aug barrée, sm, 16m end ((mbb))
Terminer par un rang envers (rang 46 – Total : 158m).
Continuer d’augmenter de cette manière au total 11 fois (=augmentations aux rangs 25, 27, 29, 31, 33, 35, 37, 39, 41, 43, 45) ou jusqu’au rang 46/38m entre les deux marqueurs ou jusqu’à ce qu’à pouvoir fermer la manche (=que les deux marqueurs puissent se fermer sous le bras/aisselle), donc atteint la profondeur d’emmanchure. NB : normalement, le nombre de mailles pour les manches, ici 38m, doit atteindre le tour de bras (+ aisance). C’est le cas dans ce modèle, mais c’est un « détail » auquel il faut faire attention si vous faites votre propre modèle.

Remarque : le principe est désormais d’augmenter uniquement les rangs endroit (= tous les 2 rangs) à l’intérieur des marqueurs. Il y a donc toujours pendant cette étape toujours 16m (ou autre nombre) entre les deux marqueurs de début et de fin de rang.

A partir de cette étape, on procède donc exactement de la même manière
que pour tous les top-down raglan !

**********
Étape n°4 : séparation des manches et du corps et fin du gilet 
avec la méthode du « Tomboy Cardigan »
Expérimentant la méthode contiguous pour la première fois, j’ai adapté la fin des instructions du modèle Tomboy Cardigan d’Elena Nodel. Ce modèle est gratuit mais en anglais. Elle utilise une méthode utilisée traditionnellement pour les top-down qui forme l’aisselle puis ajoute des mailles supplémentaires (ici 3) lors de séparation des manches et du corps, puis relève des mailles (ici 6) de chaque côté le long de ces mailles supplémentaires lors du 1er tour des manches. 
Ce n’est pas la méthode que j’utilise habituellement pour les top-down raglan, puisque je n’ajoute pas de mailles, je sépare simplement les manches et le corps et au 1er tour des manches, je croise éventuellement la 1ere maille et la dernière maille du tour pour fermer le trou (que je ferme avec 2 points de couture). Mais je ne sais pas si c’est possible avec cette méthode contiguous.
La différence entre ces deux méthodes est visible/expliquée dans le tutoriel du top-down raglan d’Eclats du Soleil (en p.2 pour les schémas et p.5 pour les explications « sous les bras »).
Formation de l’aisselle = augmentations à 1m à l’extérieur des marqueurs :
Rang  47 et impairs (endroit) : ((mbb)) tricoter jusqu’à 1m avant le premier marqueur (15m), 1 aug intercalaire, 1m end, sm, 38m end, sm, 1m end, 1 aug intercalaire, tricoter jusqu’à 1m avant le marqueur suivant, 1 aug intercalaire, 1m end, sm, 38m end, sm, 1m end, 1 aug intercalaire, tricoter jusqu’à la fin du rang ((mbb)) – Total : 163m
Rangs 48 et pairs (envers) : tout en m end
Augmenter de cette manière au total 4 fois (=augmentations aux rangs 47, 49, 51, 53) ou jusqu’au rang 54 (Total : 178m – les marqueurs sont ainsi positionnés : 20m – 42m – 54m – 42m -20m).
Séparation des manches et du corps (sur l’endroit du travail) :
Rang 55 (endroit) : ((mbb)) tricoter jusqu’au marqueur (20m du devant gauche), mettre les mailles jusqu’au marqueur suivant (42m de la première manche) en attente, monter 3m, tricoter jusqu’au marqueur suivant (54m du dos), mettre les mailles jusqu’au marqueur suivant (42m de la seconde manche) en attente, monter 3m, tricoter jusqu’à la fin du rang (20m du devant droit) ((mbb)).
Corps :
Tricoter au point mousse pendant 44 rangs = jusqu’au rang 99 soit 29cm de hauteur totale ou jusqu’à la longueur désirée (Total : 94m par rang).
Rang 99 (endroit) : rabattre les mailles souplement avec une aiguille circulaire plus grosse (6mm)
Manches :
Reprendre les mailles de la manche en attente, retourner la manche pour avoir l’endroit à l’intérieur du cercle et tourner dans le bon sens (car la manche est tricotée en rond/circulaire + le point mousse se fait donc en alternant un rang endroit, 1 rang envers).
Sous l’aisselle, au niveau des 3 mailles montées précédemment, relever 3m d’un côté jusqu’au centre de l’aisselle, placer un marqueur pour indiquer le début du tour puis relever 3m de l’autre côté.
Tour 1 : en m envers – Total : 48m (les 42m en attente + les 6m relevées)
Tour 2 : en m endroit
Tour 3 : en m envers
Tour 4 : 1m endroit, ssk, tricoter en m end jusqu’à 3 mailles avant le marqueur, 2m ens à l’end, 1m end
Tour 5 : en m envers, rabattre les mailles souplement avec une aiguille circulaire plus grosse (6mm).
Procéder de la même façon pour la seconde manche.
Finitions :
Rentrer les fils.
**********
Étape n°5 : patte de boutonnage
Édit du 09 avril 2013 : les instructions pour la patte de boutonnage
Monter 1m.
Rang 1 (endroit) : tricoter 3m dans 1m (1m end, 1m env, 1m end)
Rang 2 (envers) : 3m end
Rang 3 : 1 aug barrée, 1m end, 1 aug barrée (5m obtenues)
Rang 4 : 5m end
Rang 5 : 1m end, 1 aug barrée, 1m and, 1 aug barrée, 1m end (7m obtenues)
Rang 6 : 7m end
Rangs 7 à 44 : en m end
Rang 45 : formation de la boutonnière verticale. 4m end, rabattre la m précédente par-dessus la dernière m de l’aiguille droite. Prendre une deuxième pelote et tricoter les 3 dernières mailles du rang.
Rang 46 : tricoter 3m end avec la 2e pelote, tricoter 3m end avec la 1ere pelote.
Rang 47 : 3m end, monter 1m (retourner le travail, tricoter 1m end dans la dernière m tricotée, retourner le travail), 3m end (toujours avec le fil de la 1ere pelote).
Rangs 48 à 50 : 7m end
Rang 51 : 1m end, 2m ens à l’end, 1m end, ssk, 1m end (5m restantes)
Rang 52 : 5m end
Rang 53 : 1m end, surjet simple (1m end, 2m ens à l’endroit, passer la m par-dessus la dernière m), 1m end (3m restantes).
Rang 54 : 1 surjet simple. Il reste 1m.
Arrêter le travail en passant le fil dans cette dernière m.

Faire 2 ou 3 pattes identiques.
Coudre les pattes sur le gilet:
pour une fille avec la boutonnière de la patte vers le devant gauche (à gauche quand le gilet est porté donc à droite quand le gilet est face à soi). Décorer avec un bouton en symétrie.
pour un garçon, inverser (bouton sur le devant droit, etc)

Edit du 11 août 2013 :  enfin cousu les boutons et offert : la petite fille étant un gabarit mini puce, j’aurais du faire un double boutonnage (deux boutons côte à côte) et boutonnière de chaque côté de la patte pour qu’il soit moins large/réglable en largeur. Je vous conseille donc de faire de même si le gilet est destiné à un mini loulou ou une mini puce !

Au plaisir de voir le votre, bon tricot 🙂

Edit : vous trouverez des tutos sur la méthode contiguous chez Systemeb.

Dans l’ordre chronologique :

La méthode Contiguous en photo.

 

Voir aussi

Contiguous : Peas and Carrots #1

Voici les avancées de mon encours « petits pois carottes » en français Tricoté de haut en …

Laissez un commentaire

  1. De rien à toutes 🙂
    Bon tricot 🙂

  2. Merci beaucoup pour ce tuto.

  3. Merci pour le travail accompli concernant la réalisation de ce tuto qui me paraît bien explicite. Maintenant, il n'y a pluq qu'a essayer…

  4. Grand merci pour ce tuto!!!
    Très généreux de ta part, merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *